Guylaine Roujol Perez

Ariégeoise d'origine et de cœur, Guylaine Roujol Perez a une autre terre d'adoption, la Colombie. Un pays dans lequel elle voyage et a tissé des liens affectifs et familiaux depuis 1993, au fur et à mesure de ses expériences diverses dans le cadre de volontariat pour des ONG agissant dans des bidonvilles ou à la périphérie de grandes villes, de la Guajira au Putumayo, dans les domaines de l'inclusion sociale, la promotion de la paix, la santé et l'instruction. Elle est membre fondateur de Líderes Constructores de Paz, qui renforce la scolarisation d'enfants et d'adolescents ayant travaillé dans la rue ou à haut risque de le faire, dans le district d'Aguablanca de la capitale du Valle del Cauca.
Autrice de divers reportages et enquêtes, sur la démobilisation des Farc, le déminage dans le Cauca, la catastrophe d'Armero, les assassinats de civils par la force publique ou des sujets plus légers en lien avec le tourisme, elle s'est évertuée à essayer de comprendre les phénomènes qui avaient jeté sur les routes de l'exode des millions de Colombiens ou avaient fait grossir les statistiques des disparus ou des assassinats.
Ses publications se centrent sur des problématiques en lien avec ce pays andin."Mortels barrages" (2020) est le récit du parcours du caporal Carlos Eduardo Mora, lanceur d'alerte qui a payé cher ses dénonciations d'assassinats de civils innocents par l'armée durant les deux mandats d'Alvaro Uribe Vélez à la tête du pays et la collusion de l'institution qui l'employait avec les sanguinaires et narcotrafiquants paramilitaires. Ce scandale qui est connu en Colombie sous l'expression de Faux positifs est toujours d'actualité et fait l'objet d'un volet entier de la JEP, juridiction spéciale de la paix, mise en place après les accords de la Havane entre le gouvernement colombien et les Farc. Cet ouvrage a été traduit en espagnol et a été publié sous le nom Falsos positivos, la verdad del cabo Mora chez Icono Editorial, en Colombie.
"Dans les pas d'Alvaro Uribe, le président de la mafia" (2022) est le récit croisé de deux destins que tout opposait. Celui de Daniel Mendoza Leal, issu de l'élite colombienne, avocat devenu journaliste puis scénariste à succès de la série pour le web Matarife, qui n'a eu de cesse depuis mai 2020 de dénoncer la collusion entre les élites colombiennes et le paramilitarisme et le narcotrafic, et la trajectoire d'Alvaro Uribe, deux fois élu président, ex préfet, ex directeur de l'Aviation civile, brièvement incarcéré à domicile dans le cadre d'une enquête pour subornation de témoin. Le tout parsemé d'anecdotes de l'autrice illustrant le résultat d'une politique désastreuse pour la majorité des Colombiens qui luttent au quotidien pour vivre dignement, quand une minorité de privilégiés vit à leurs dépens. www.enfantsdecali.skyblog.com
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
DU Droit et stratégie de l'action humanitaire, Paris 8, 2008. Maîtrise des sciences de l'information et de la communication, Université de Bordeaux III, 1990

Fonction(s) actuelle(s) : Journaliste

Pays d'origine : France

Bibliographie

Articles de presse

FAUX POSITIFS EN COLOMBIE : LE SCANDALE DE MILLIERS DE CIVILS TUÉS PAR L'ARMÉE DANS LES ANNÉES 2000
Guylaine Roujol Perez
Le magazine de l'assistance France Amérique Latine, mai 2022
EN COLOMBIE, D'ANCIENS MILITAIRES AVOUENT PUBLIQUEMENT LE MEURTRE DE CIVILS
Gilles Biassette
La Croix, avril 2022
ROUMENGOUX : GUYLAINE ROUJOL-PEREZ, DES MONTAGNES ARIÉGEOISES AUX ANDES
Correspondant
https://www.ladepeche.fr/, janvier 2021

Émission TV

ENCLAVE POLÍTICA 05-05: DECLIVE DEL URIBISMO
Telesur, mai 2022
INTERVIEW DE GUYLAINE ROUJOL PEREZ, DANS LES PAS D'ÁLVARO URIBE VÉLEZ LE PRÉSIDENT DE LA MAFIA
Soraya Vitola
Latinoticias, avril 2022

Interview

"LA COLOMBIE ASPIRE UN CHANGEMENT POLITIQUE FORT"
Gilles Sengès
l'Opinion, avril 2022
"TRAS LOS PASOS DE ÁLVARO URIBE VÉLEZ: EL PRESIDENTE DE LA MAFIA" GUYLAINE ROUJOL
Contagioradio, avril 2022

Sur Internet

CHRONIQUES CARLOS MORA - GUYLAINE ROUJOL PEREZ / COLOMBIE FRANCE
Christian ROINAT
America Nostra / Nos Amériques, mars 2021